Le mont St-Michel, gardien de la voie du milieu (France)

« Le voyage que nous allons suivre maintenant est celui du pèlerin du Grand Oeuvre. Emprunté depuis des temps immémoriaux, le pèlerinage n’était pas aussi défini qu’aujourd’hui.

Partant de la Grand-Place de Bruxelles, le cherchant ne connaissait la suite de son voyage qu’après avoir satisfait à l’épreuve de chaque lieu. Si ses maîtres étaient satisfaits de lui, alors seulement lui était indiquée l’étape suivante, tel un jeu de piste cosmique le conduisant sur le chemin des étoiles. Ne connaissant ni l’épreuve ni l’identité de celui qui devait la lui faire passer, il pouvait errer pendant des jours, voire des mois jusqu’à ce que le maître se révélât à lui. Une tape discrète sur l’épaule, un mot anodin pour le commun des mortels, une question innocente d’un banal voyageur, tels étaient, pour l’impétrant attentif et patient, le sésame de la porte.
Le but de ce chemin est de passer une porte, mais quelle en est sa nature? Pour arriver au bout de son chemin, l’apprenti doit passer sept épreuves. Dépasser sept travers pour trouver sept vertus. C’est notre chemin idéal d’homme. Elles correspondent à sept couleurs, sept notes de musique, sept métaux, sept pierres, sept planètes, sept jours de la semaine, etc. En voici la description. Le sens est du haut vers le bas :

Tableau vertus (P. Burensteinas)

En regardant ce tableau, nous constatons que celle qui semble le plus en adéquation avec le Mont-Saint-Michel est la sixième épreuve. Ce qui est bien le cas. Saint Michel combat l’orgueil et la vanité du dragon. Il est gardien de la voie du milieu, brillant comme le soleil. Nous avons trouvé l’étoile à six branches dans la crypte des gros piliers.

L’histoire de saint Michel n’a pas toujours été comprise. Saint Michel et son épée flamboyante représentent le feu d’en haut. Celui qui jaillit de la source. Il a pouvoir de rectification. Le gardien de la voie du milieu pèse nos âmes. Le dragon, lui aussi, possède cette lumière, mais elle est occultée par sa peau, son ego, ses émotions. Aveuglé par son extérieur (son apparence), il en a oublié son intérieur (son coeur). Saint Michel propose au dragon de percer cette peau. Car lui aussi doit faire un effort. Ce n’est pas tout d’avoir la Lumière, il faut aussi pardonner aux ténèbres. Deux choix s’offrent à lui :
Il accepte. Alors le feu d’en haut rejoint le feu d’en bas. Le dragon est libéré de ce monde. Il accepte la mort des apparences. Il est comme le Petit Prince qui accepte d’abandonner son corps pour rejoindre son étoile. De plus, saint Michel aussi est libre. Il n’a plus de prisonnier à garder. La création est terminée. L’Unité règne de nouveau.
Il refuse. Égaré par l’illusion, il subit la pression de la Lumière. Au lieu de se libérer, il est terrassé. Rampant de nouveau dans des régions obscures, il attend de nouveau la confrontation avec l’archange.

Comme le dragon, nous avons le choix. J’ai choisi de vous révéler une partie du chemin qui conduit à ce choix. Et qui sait si, en le suivant, vous ne rencontrerez pas celui qui vous fera franchir le pas… »

Extrait du livre de Patrick BURENSTEINAS
LE MONT SAINT-MICHEL, le voyage intérieur (Editions Trajectoire)

Prochains événements avec Patrick BURENSTEINAS au Québec

Un commentaire sur “Le mont St-Michel, gardien de la voie du milieu (France)

  1. je suis bien contente de me remettre dans l’information du Mont Saint Michel
    j’y suis alle le visite avec Patrick Burenteinas en 2008 avec un groupe organiser,
    et ca me fait revivre les beaux moments que j’ai vecu la.
    merci de partager

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :