L’ÉTOILE FILANTE Canada Décembre 2015 – INSPIRATION COSMIQUE

etoile_filante_inspiration cosmique

Sommaire Canada

Sommaire Europe

LA CATHÉDRALE, UN TEMPLE IMMATÉRIEL
d’après Christian Jacq

 

Cathedrale_Coutances« La cathédrale reflète l’harmonie du cosmos où tout est soigneusement ordonné. Elle est construite d’après la Divine Proportion, qui a également présidé à la formation du corps de l’homme.

La plus grande de cathédrales gothiques et la plus modeste église de campagne ne présentent qu’une différence quantitative et non qualitative : les deux sont de même nature, ont la même fonction, bien que leur taille soit différente.

Le temple matériel rend perceptible le temple immatériel, il fait de notre terre une terre divinisée où la vie n’est plus un exil mais une découverte de l’invisible.

La cathédrale reçoit l’énergie cosmique et la redistribue. C’est par elle que la création devient perceptible sur terre. Découverte fondamentale : il n’y a aucune différence entre l’énergie spirituelle et les autres énergies, celles qui produisent la lumière visible, font pousser les arbres, animent les eaux. Bien entendu, une telle centrale ne peut être confiée qu’à des spécialistes.

Metz_Cathédrale_Portail_de_la_Vierge_291109_12Les églises médiévales sont comparables à des broyeurs atomiques où sont concentrées des puissances bénéfiques dont la permanence est entretenue par les rites. La même analyse a été faite par des égyptologues à propos des temples pharaoniques. Il faut qu’en nous s’accomplissent spirituellement les rites dont ces murailles ont été l’objet matériellement. Ce que les évêques ont fait dans cet édifice, c’est ce que Jésus-Christ, le pontife des biens futurs, opère chaque jour en nous de façon invisible, expliquait St-Bernard.

Telle est bien la fonction de la cathédrale. Hommes grossiers qui croyez que ces pierres sont des pierres, qui n’y sentez pas circuler la sève, chrétiens ou non, baisez le signe qu’elles portent. Ici, il y a quelque chose de grand, d’éternel, écrivait Michelet.

Construction_du_Temple_de_JérusalemUne hymne du IXème siècle résume en termes admirables le rôle de Notre Mère, la Cathédrale :
Elle resplendit au royaume céleste,
L’éternelle et noble cité de Jérusalem, 
Qui est notre haute mère à tous.
Le Roi éternel l’a créée pour les bons
Comme la digne patrie
Où, heureux et sans maux,
Ils se réjouissent sans fin.
Ses nombreuses maisons
Sont contenues dans de vastes murailles,
Car chacun reçoit sa demeure
Qui correspond à ses actions.
Mais, en retour, il est favorisé,
D’une récompense commune,
L’amour unique
Qui les embrasse dans ces murs sacrés.

Il nous faut à présent déchiffrer la cathédrale, connaître les »nombreuses maisons » qui sont en elle et qui  correspondent à autant d’états de conscience, à autant de degrés sur l’échelle de la Sagesse. »

Extraits de Le message des constructeurs de cathédrales par Christian JACQ (Ed. J’ai Lu)

Sommaire Canada

Sommaire Europe

 

 

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :