La spiritualité est une science qui s’apprend par transmission directe – Simhananda

« Un enseignement spirituel authentique, pour le demeurer, doit constamment s’adapter à son époque. Bien que la vérité perdure, l’enseignement doit continuellement s’harmoniser avec les nouveaux courants planétaires et avec l’évolution de l’humanité.

Cet enseignement doit en tout temps rester une entité vivante. Des changements sont inévitables; ils susciteront, dans leur foulée, de vives oppositions, le nouvel enseignement spirituel s’écartant des traditions ancestrales dans son application pratique, et cela, de façon parfois draconienne.

Malgré un lien certain entre un enseignement spirituel et une religion, l’enseignement spirituel n’est pas synonyme de religion. Alors que le mot religion signifie littéralement se lier, ou être attaché à ou envers une croyance (du latin religare), la spiritualité authentique, quand à elle, exige liberté, ouverture et constante flexibilité. Ce sont ces états qui permettent à l’homme de percer les divers conditionnements inhérents à sa nature. De plus, la spiritualité authentique, contrairement à la religion, ne cherche pas à imposer une croyance; elle cherche plutôt à susciter un questionnement qui fournisse matière à réflexion à l’homme, lui permettant éventuellement de reconnaître et de discerner ce qui est superficiel et non essentiel à sa quête de la vérité.

La spiritualité authentique est une science qui, comme les autres sciences, doit être apprise par l’entremise d’un enseignement, puis mise en pratique au quotidien. L’enseignement ne peut être transmis que par un instructeur qualifié, passé maître en la matière, non seulement sur le plan du contenu théorique, mais également de son application pratique, l’ayant lui-même expérimenté. Grâce au contact direct avec un être dont la conscience est déjà passée par les différentes phases de transformation, l’enseignement spirituel revêt une forme vivante qui le rend authentique. Cela n’exclut pas qu’un certain apprentissage puisse se faire à partir de lectures sur le sujet. Cependant, avant qu’on ne soit apte à  apprendre d’une simple lecture, il est nécessaire d’avoir appris à apprendre. Et ce apprendre à apprendre ne s’acquiert que par transmission directe. »

SIMANANDA
Extrait du livre Les Enseignements de Simhananda (Ed. Paume de St-Germain).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :