Esprit d’Expert #2 : Thomas BÜCHI, Maître Charpentier

« Esprit d’Expert » est une série d’entrevues créée par Suneva qui recueille le témoignage d’experts en différents domaines. Ils ont en commun la notion d’esprit qu’ils intègrent consciemment dans leur activité. Mais qu’est-ce que l’esprit? Chacun l’exprimera à sa manière! Ils nous montrent en tous cas qu’il y a de multiples façons très concrètes d’allier lumière et matière, d’en exprimer la synthèse dans notre monde sans s’enfermer dans l’un ou l’autre de ces concepts. Alors que nous assistons à l’effondrement d’un modèle de société, Suneva donne la parole à des acteurs du changement pour nous inspirer, démontrer par leur exemple qu’il existe des voies, des solutions tangibles pour mettre en place un nouveau paradigme.

ede_thomasbuchi_montagne.png
« Globalement, notre société est déconnectée du Vivant. »
« Si on peut construire à 4000 m d’altitude un bâtiment de 4 étages en structure bois et autonome sur le plan énergétique, plus d’excuse pour ne pas le faire en plaine! »
« Ne jamais se servir, ne jamais asservir, mais toujours servir. »
Thomas BUCHI, Maître Charpentier (Suisse)

∗ ∗ ∗

SUNEVA – Dans quel domaine êtes-vous un expert aujourd’hui ?
Thomas BUCHI
– La 4ème de couverture de mon livre Le bois, ma passion paru en 2011 mentionne : « Thomas Büchi est né en 1958. Dès son plus jeune âge, il se passionne pour le bois et l’histoire. En 1978, il réussit son apprentissage de menuisier suivi, un an plus tard, par celui de charpentier. Employé dans une entreprise, il poursuit ses études à l’école suisse du bois à Bienne et obtient son diplôme de Maître charpentier (Master en construction bois). En 1991, il fonde le bureau d’ingénieurs bois Charpente-Concept qui compte aujourd’hui 30 collaborateurs et cinq agences à Genève, Paris, St-Pierre en Faucigny (Haute-Savoie) Nax (Valais) et Gland (Vaud). Sportif, il est ceinture noire 3ème dan de judo et alpiniste avec, à son palmarès, vingt-huit sommets de plus de 4000m. Engagé en politique, il a été député au Grand Conseil genevois et co-président de l’Assemblée Constituante Genevoise. Thomas Büchi est célèbre pour ses réalisations emblématiques en bois telles que : la halle 7 de Palexpo, le Palais de l’Equilibre d’Expo 02, le Sablier du Millenium, le Vitam’ parc de Neydens, le refuge du Goûter au Mont-Blanc construit sur une arête vertigineuse à 3850m d’altitude ».

S – Qu’est-ce qui vous a amené à emprunter cette voie ?
TB
– Une prédestination! Cela m’est tombé dessus à l’âge de 8 ans. La fascination des cathédrales, les belles toitures, le métier de charpentier, un des derniers métiers d’homme libre, la relation avec les arbres, l’amour de la forêt. Ma rencontre avec un compagnon charpentier qui m’a enseigné « le Trait », la géométrie opérative d’Euclide qui fit rayonner l’art ogival.

S – Qu’est-ce qui vous « nourrit » dans votre activité ?
TB
– Bâtir dans notre monde des ouvrages en bois local qui prennent en compte la philosophie du développement durable afin de tendre vers un équilibre entre une économie performante, une société solidaire et un environnement protégé. Sur un plan plus spirituel, concevoir et réaliser des édifices qui intègrent la géobiologie du lieu et la divine proportion du Nombre d’Or dans l’élaboration des plans, pour offrir aux habitants et utilisateurs des lieux de vie où l’harmonie prime.

ede_thomasbuchi_dôme.png

S – Quelle définition personnelle avez-vous de « l’esprit » ?
TB
– Pour moi, Maître charpentier, l’Esprit c’est la Connaissance, c’est l’énergie féminine qui vient d’en haut. Plus simplement, grâce aux tracés que je maîtrise avec mon compas, je peux dessiner des épures qui permettront ensuite de dompter la matière et d’ériger de magnifiques ouvrages. Mon père m’a enseigné que l’homme s’accompli et se réalise dans la Conscience lorsque ses trois centres que sont le corps (la matière), l’âme (l’émotion) et l’esprit (la connaissance) sont en équilibre.

S – Comment parvenez-vous à insuffler de l’esprit dans votre activité, votre entreprise, votre équipe, vos projets ?
TB
– La passion qui m’anime et les valeurs que je porte éveillent et créent une dynamique enthousiasmante dans mon entourage!

S – Quels sont les principaux obstacles que vous avez rencontrés ?
TB
– Le principal obstacle c’est l’ignorance des architectes ou des maîtres d’ouvrages sur les extraordinaires possibilités techniques qu’offre le bois dans la construction aujourd’hui. Les lobbys du béton, de l’acier et des matériaux synthétiques sont très puissants et ne s’intéressent ni au développement durable, ni à l’apport d’un réel bien être dans l’habitat. Globalement, notre société est déconnectée du Vivant.

S – Quelles solutions avez-vous trouvé pour contourner ces obstacles ?
TB
– D’abord, en prêchant par l’exemple. Demeurer soi-même dans un bâtiment éco-bio et de haute technicité a sensibilisé les clients au bien-fondé de vivre ou de travailler dans des édifices où règne la paix et l’harmonie.
Un jour, sur le chantier vertigineux du Refuge du Goûter au Mont-Blanc, perché à 3850 mètres d’altitude, un journaliste de France 2 m’a demandé : « Qu’est-ce que ce projet a d’exceptionnel? » Je dois avouer que la question m’a d’abord pris de court. Mais une fois le micro tendu, cela a jailli comme une évidence : « Si on peut construire à 4000 m d’altitude, un bâtiment de 4 étages en structure bois et autonome sur le plan énergétique, plus d’excuse pour ne pas le faire en plaine! ».

ede_thomasbuchi_salle.png

S – Quels sont les bénéfices de cette prise de conscience et des décisions qui en ont découlé ?
TB
– Un sentiment de fierté et d’accomplissement de soi, de pratiquer un métier utile au développement d’un monde meilleur et de valoriser un matériau noble et séculaire. Éveiller la conscience des hommes à la préservation des arbres et de la forêt. Pour cela, il faut lui donner un débouché, notamment construire. C’est le principe d’utiliser les vieux arbres en fin de vie afin que les jeunes puissent croître. Ainsi, notre environnement restera protégé.

S – Une leçon à retenir et qui pourrait servir à d’autres ?
TB
– Ne jamais abandonner! Rester libre et pratiquer son métier selon la grande maxime du compagnonnage : « Ne jamais se servir, ne jamais asservir, mais toujours servir! ».

S – Aujourd’hui, que souhaitez-vous offrir au monde ?
TB
– Le monde a besoin d’Éveil et de Joie. Se sortir du fractionnement de l’ego au profit de la lumière de l’instant présent. Pour réconcilier ces deux aspects contraires, il faut développer le ressenti de l’Amour ou de la Compassion. C’est la clé de la survie de notre monde qui se résume à ces trois mots : le Respect de la Vie! C’est cela que je transmets aujourd’hui.

∗ ∗ ∗

Entrez dans son univers :

logo_thomasbuchi.png
www.charpente-concept.com

R1.jpeg


Retrouvez toutes les entrevues « Esprit d’Expert » sur notre blog
Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos articles par courriel.

Un commentaire sur “Esprit d’Expert #2 : Thomas BÜCHI, Maître Charpentier

  1. Merci et quel vision authentique des loi universelle de la vie qui me parle à tous les niveaux je suis imprimeur de métier dans une usine de carton ,cette matière que je manipule depuis bientôt 40 ans m inspire pour créer de nouvelles structures, de nouvelles techniques de fabrication car cette matiere(Carton) est en quelque sorte du bois d ingénierie il faut arrêter de piller nos forêts et faire une valeur ajoutée de nos supposées déchet de papier carton .avec cette matière on peut crée de mégas structure étanche solide démontable coupe feu ,concept exportable À travers le monde avec brevet disponible pour tous , on enseigne les techniques et redonne l autonomie au créateur et feras évoluer sa propre technique. cette matière je l ai nommé: Bois de papier Je l élaboré dans mon esprit depuis plusieurs années je veut maintenant la matérialiser pouvez vous m aider !!!!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :