Entrevue avec l’Alchimiste Patrick BURENSTEINAS

PB3Bonjour Patrick, cela fait plus de 30 ans que vous étudiez et pratiquez l’Alchimie. Qualifiée de « Grand Art », « philosophie », « pratique», ou encore de « légende » permettant de transformer le plomb en or… Qu’est-ce que l’Alchimie selon vous? Et quel sens a-t-elle de nos jours?

Pour moi, l’alchimie et une nouvelle manière d’appréhender le monde. Ne faisant aucune différence entre les trois règnes, elle donne une vision unifiée de l’univers. Ce qui n’est pas désagréable dans un monde aussi fractionné que le nôtre. Cette voie nous apprend que la beauté est partout. Vous remarquerez, que l’alchimiste transmute, il ne transforme pas. Transformer est prendre une forme pour en faire une autre. Transmuter est faire disparaitre la forme en lumière.

En quoi l’Alchimie peut-elle être une voie d’évolution spirituelle et à qui s’adresse-t-elle? Le temps serait-il venu de la démystifier pour ouvrir la Voie au plus grand nombre?

L’alchimie fait une énorme place à l’homme. C’est en suivant son chemin à travers la compréhension de la nature qu’il se transforme lui-même. Il ne peut alors qu’aimer ce monde et vouloir se rendre meilleur. L’alchimiste travaille dans un laboratoire. Moitié labor et moitié oratoire. Le travail sur la matière ne suffit pas, il faut aussi un travail sur l’esprit. Il devient transparent c’est-à-dire celui qui traverse les apparences. Quand on arrive sur ce monde on apparaît, quand on le quitte on disparait. On ne fait donc que paraitre. Et bien la quête nous permet enfin d’être.

Dans les années 90’ vous avez mis au point une technique thérapeutique appelée « La Trame ». Quelle intention sous-tend cette création? Quelles sont les particularités de ce soin vibratoire?

J’ai créé la Trame pour donner une technique thérapeutique pour les plus démunis. À l’époque, je travaillais pour l’Afrique. La question que je me suis posée était : comment aider les gens qui n’ont aucun moyen, dans des régions sans infrastructures et sans médicament ? Alors tout naturellement, j’ai adapté le travail que je faisais au creuset à l’homme. Et c’est là qu’est née la Trame. Les particularités sont que cette technique n’est pas un système de croyances, mais une réelle action sur le corps. Une maladie étant une résistance au passage de l’information, elle consiste à faire disparaitre cette résistance d’une manière mécanique. C’est comme retirer de la poussière sur un tapis en le secouant. Elle est composée de 16 gestes qui « secouent » le patient suivant les trois axes du corps.

Vous êtes l’auteur de plusieurs ouvrages, et parmi eux, deux remarquables livres-guides : « Chartres, cathédrale alchimique et maçonnique » et « Le Mont Saint-Michel, le voyage intérieur ». D’autres lieux sacrés nous seront-ils dévoilés par la suite?

J’ai créé cette série de guides, pour permettre à chacun de faire une visite initiatique d’un lieu remarquable. En suivant un plan et en pratiquant les exercices décrits, le cherchant vit une expérience personnelle unique. C’est un peu comme les jeux qui étaient proposés dans la série : « Les livres dont vous êtes les héros ». J’ai prévu un certain nombre d’autres lieux. Le prochain sera sur le cimetière du Père-Lachaise. Un lieu emblématique de Paris. Ensuite Notre-Dame de Paris. J’aimerai bien faire par la suite la même chose pour des villes comme Prague, Vienne, Londres, et qui sait, Montréal.

Chaque année vous proposez à des centaines de personnes d’entreprendre un voyage initiatique sur le chemin de Compostelle. En quoi ce périple est-il différent du pèlerinage habituel?

Le pèlerinage que je propose à Compostelle est celui que faisait l’alchimiste au moyen-âge pour aller chercher sa matière première. C’est-à-dire qu’il participe à la transformation de celui-ci. St-Jaques n’est pas pour nous la fin du pèlerinage (pour personne d’ailleurs, la borne 0 est à Fisterra). De plus ce pèlerinage nous emmène sur une histoire bien antérieure au pèlerinage chrétien. Nous longeons des mégalithes datant de 7000 ans pour rejoindre la plage mystérieuse où est la fameuse matière première. C’est une expérience unique qui, en suivant les pas de nos anciens, nous amène à l’origine de l’homme.

Beaucoup vous ont connu à travers le merveilleux documentaire en 7 épisodes « LE VOYAGE ALCHIMIQUE » de Georges COMBE (PGA Films). Comment ce projet est-il né ?

Il est né de la complicité de deux amis. Connaissant Georges depuis de nombreuses années, et le saoulant de propos alchimiques, il me proposait « en l’air » : et si on en faisait un film ? L’idée plana de nombreuses années. Et ne voit y pas qu’un dimanche matin à l’aube, je reçois un coup de téléphone de Georges qui me dit : « Si tu es libre, on part pour Bruxelles tout de suite ». Le temps de sauter du lit, et nous voilà partis. La suite fut un vrai miracle. Les portes se sont ouverte et les lieux dévoilés. Je racontais des histoires, et Georges les mettait merveilleusement en image. Je n’ai qu’une envie, c’est de faire la suite : « LE VOYAGE DE LA PIERRE » (ça, c’est un scoop).

Il parait que vous préparez actuellement une série pour la télévision, peut-on en savoir davantage?

J’adore écrire. Ça fait un certain temps que j’ai envie d’écrire des nouvelles avec un personnage récurrent. Comment faire passer un message avec un univers que je connais bien. Tout naturellement m’est venu l’idée d’une série. La rencontre avec une scénariste a conclu le projet. Il est prévu trois fois six épisodes sur trois saisons. Nous sommes en pleine écriture et étudions les propositions qui nous sont faites par des producteurs. Je ne peux pas vous en dire plus pour ne pas éventer le sujet.

Pour vous donner le ton, voici la première scène (un autre scoop) :

Un homme est dans son salon et lit un livre de Jules Verne quand tout à coup, des gouttes d’eau tombent sur son livre. Il lève la tête vers le plafond et constate qu’une auréole se forme.

« Hé regarde, il y a une fuite chez notre voisin du dessus fait quelque chose ! » lui dit sa femme.

Se précipitant dans l’escalier, il monte les marches quatre à quatre, arrive sur le palier du dessus. Il sonne, pas de réponse, il tambourine, pas de réponse.

« Holà, Mr Mendel, vous allez bien ?» Toujours pas de réponse. Inquiet, il saisit son cellulaire pour appeler des secours. Les pompiers fracassent la porte…

Mr Mendel gît allongé dans son salon. Des poissons encore frétillants sont éparpillés autour de lui.

Un pompier s’avance, retourne le corps, et annonce avec stupeur :

« Il est mort noyé, dans son salon, mais c’est impossible ! ».

Après plusieurs années d’absence au Québec, votre retour à Montréal en octobre prochain est très attendu. C’est aussi l’occasion pour certains de vous rencontrer et de vous écouter pour la première fois! Qu’allez-vous nous transmettre lors de l’événement « NAISSANCE & RENAISSANCE, L’évolution à travers les cycles » produit par SUNEVA?

Pour l’alchimiste, tout n’est que naissance et renaissance, passage, changement et évolution. J’ai voulu partager ce chemin avec vous. D’abord en expliquant ce qu’est la vision de la vie et de la mort pour un alchimiste. Sommes-nous responsables de nos actes au travers de la mort ? Est-ce une fin en soi ? Comment se préparer au passage ? Y a-t-il un cycle bien plus grand que la vie d’un homme ? Qu’appel ton vraiment naitre ? Et qu’est-ce qu’implique une renaissance ?

J’ai voulu aussi vous faire expérimenter ces états. Si ce n’est pas seulement des visions symboliques, nous devons être capables de les percevoir et à fortiori de les comprendre.

Il est très confortable de ne plus avoir peur de la mort. De savoir que le chemin continue, et que la lumière est au bout.

Entrevue réalisée par SUNEVA pour l’événement « NAISSANCE & RENAISSANCE » (2014)

Prochains événements avec Patrick BURENSTEINAS au Québec

À propos de Patrick BURENSTEINAS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :